art-culture

Rotterdam

© Théâtre La Bordée

*NO SPOILER*
La pièce de théâtre Rotterdam de Jon Brittain traduite en français par la metteure en scène et comédienne Edith Patenaude est une production du Théâtre la Bordée. L’oeuvre moderne est pleine de fraîcheur et s’attaque aux relations LGBTQ+. D’une durée de 2h15, préparez-vous à ressentir de nombreuses émotions.

Pour voir le témoignage d’une des comédiennes, lire le synopsis et réserver vos places, rendez-vous en bas de page !


Rotterdam est un drame moderne, accentué de quelques touches d’humour qui détendent l’atmosphère. La pièce se déroule à… Rotterdam. Les lieux changent, toujours en restant dans la même ville, et les décors ne bougent pas. Ces décors ont d’ailleurs été créés dans un style plutôt futuriste qui m’a rappelé l’univers de l’album La science du coeur de Pierre Lapointe. La structure abstraite servant de décor représente plus de 8 lieux distincts où l’éclairage et le déplacement des acteurs jouent un rôle important. L’histoire m’a paru un peu longue avant l’entracte, même si je n’ai pas vu passer le temps et j’ai a-do-ré la deuxième partie, qui m’a fait passer par toutes les émotions possible. Au niveau musical, on retrouve des ambiances planantes et des effets sonores électroniques, toujours très modernes, qui accentuent les sentiments des personnages. En gros, cette pièce était vraiment mon genre !

Espace et histoire :
★★★★☆


L’excellente distribution de cette reprise comporte Pascale Renaud-Hébert, Ariane Côté-Lavoie et Charles-Étienne Beaulne. Pour finir, Marie-Hélène Gendreau dans le rôle de notre protagoniste, Alice, a été mon coup de coeur. Je n’avais même pas l’impression que chaque comédien jouait un rôle, ce qui est censé être un bon point… Je crois ? J’ai même été ému au moment des remerciements puisque Pascale semblait, elle-même, émue. Les costumes et les maquillages tant qu’à eux sont bien simples, il n’y avait rien d’extravagant, mais c’était très juste pour la situation. D’ailleurs, c’était tellement bien fait que je me pose encore la question à savoir qui de Fiona ou d’Adrien portait une perruque…

Équipe et costumes :
★★★★☆

© Nikola-Frank Vachon

Les + de cette pièce :
+ L’histoire qui instruit et qui émeut,
+ Toute l’équipe, de la mise en scène à la distribution.

Les – de cette pièce :
– Je veux savoir la suite (juste parce qu’il me fallait un -).

RÉSULTAT : 4,1/5


Pour voir le témoignage d’Ariane, c’est par ici !
Pour plus de contenu, rendez-vous sur la page Facebook du Théâtre La Bordée.

Synopsis :
La veille du jour de l’an, Alice se prépare à avouer un gros secret à ses parents. Mais, c’est Fiona qui va lui révéler son secret. Les mots sont difficiles à trouver, mais elle lui révèle un mal-être. De nombreuses questions surviennent. Nous découvrons, avec les personnages, l’évolution et les impacts occasionné par ce lourd secret. Fiona traverse les étapes accompagnée de sa copine et de son frère. Jusqu’au moment où Alice remet en question leur relation… J’en ai déjà trop dit, courrez voir la pièce !

Représentations :
Les représentations sont finies.


En résumé, un chef d’oeuvre instructif pour toutes et tous ! La réalisation tente une destruction des tabous concernant l’identité de genre. Cette histoire troublante et touchante est racontée dans une impeccable délicatesse et dans tout son respect. Vous y laisserez certainement une larme avant de repartir (ou trois ou quatre, comme moi).


Article co-écrit par un ami du Frenchie.


Si vous avez des questions concernant la pièce, contactez-moi à cette page.


Si vous voulez donner votre avis sur l’article ou sur la pièce, vous pouvez écrire vos propres commentaires ci-dessous !

Une réflexion sur “Rotterdam”

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s